DSCF4343-logo

Huile de pissenlits

 

J’ai les mains sèches, pas mal sèches. Comme je travaille dans un domaine culinaire, je me lave les mains 25 000 par jour, mais en plus je fais de la vaisselle à TOUS LES JOURS, plusieurs fois par jour. L’été, ça serait techniquement moins pire, puisque l’air est moins sec, mais l’été, j’ai toujours les mains dans la terre… Tellement, que mon chum ne me demande même plus « Tu vas dans le jardin? », il dit « Tu vas jouer dans la terre? » à la place. Et ça aussi, ça assèche les mains. Je ne m’en sors juste pas.

 

En faisant des recherches sur un moyen naturel et bien entendu de fabrication maison pour régler mon problème, je suis tombée sur une recette de baume à base d’huile de pissenlits. J’ai donc envoyé une invitation aux Grumpies pour un après-midi de cueillette de pissenlits et puisque le terrain de Miss Mélisse était littéralement JAUNE, l’endroit s’est imposé.

 

DSCF4345-logo

 

Miss Mélisse a demandé aux propriétaire de son immeuble si nous pouvions allez récolter les pissenlits sur leur terrain, je suggère ce mini article qui relate les événements. (Ça vaut la peine!!)

 

Nous avons donc passé une partie de la journée à récolter ces jolis petits soleils plein de pollen. Miss Mélisse avait les mains toutes jaunes…et moi les fesses toutes jaunes… Nous avons ensuite trié et lavé les pissenlits. Puis, pour une raison qui m’échappe encore j’ai décidé « d’éplucher » les miens. Miss Mélisse est restée plus conventionnelle et les a simplement laissés tels quels.

 

DSCF4348-logo

 

La recette indiquait qu’il était préférable de faire sécher les fleurs pendant une journée ou deux pour éliminer une partie de leur humidité. Maaaaaaaaaais, comme je ne suis pas réputée pour avoir gagné une médaille en patience, j’ai décidé de sortir les « Big guns » et de tout sacrer ça dans mon déshydrateur. Résultat? Plus que satisfaisant! Non seulement nous avons eu des pissenlits fanés en un temps record (2-3 heures), mais en prime nous avons même eu des pissenlits pas mal séchés (qui n’étaient pas nécessaire pour la recette d’huile, mais de toute façon qui n’a pas besoin de pissenlits séchés, hein? QUI?). En sortant nos pissenlits, nous avons même eu la surprise de trouver deux pissenlits qui avaient « puffé »!

DSCF4361-logo

 

Quand les fleurs ont atteint la température de la pièce, nous les avons simplement mises dans des pots en verre et versé de l’huile d’olive par-dessus pour bien les couvrir, puis vissé les couvercles bien serrés. Comme j’ai eu un moment de folie et que j’ai épluché ma partie de pissenlits, nous allons pouvoir comparer les deux options et vous informer si une des deux est préférable à l’autre. (ou peut-être pas pentoute et que j’ai juste tellement perdu mon temps…)

 

DSCF4391-logo

 

Il ne nous reste que la partie la plus difficile…attendre, argh!!

 

Dans 2-3 semaines, vous aurez des nouvelles et la suite des informations pour réaliser la recette de baume pour mains sèches et de barres de lotions à l’huile de pissenlits.

 

Update  :

 

Finalement, il n’y a pas vraiment de différence de résultat entre les pissenlits épluchés et les fleurs complètes. L’odeur n’avait pas de différence significative, la différence majeure, quoique pas très apparente, était la couleur du produit fini : celle contenant seulement les fleurs était un tantinet plus jaune et celle contenant les fleurs complètes était un tantinet plus verte… rien à faire capoter personne.  Alors, vous pouvez y aller selon votre style et votre niveau de masochisme!

(Parce qu’au final, c’est peut-être juste long pour rien d’éplucher les pissenlits!)

 

Huile-de-pissenlits-avec-et-sans-sépales

 

 

 

Grumpy Squirrel

Assez relax dans la vie, sarcastique à souhait, obsédée par les livres de cuisine et de jardinage, gènes d'écureuil omniprésents. Idéal dans la vie : Autosuffisance COMPLÈTE!

Post a Comment